Comment devenir aussi charismatique que George Clooney

Comment devenir aussi charismatique que George Clooney ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certaines personnes sont particulièrement attirantes ? Alors même qu’elles ne correspondent pas du tout aux critères de beauté valorisé par notre société ?

Cette aura singulière qui les rend tout simplement irrésistibles aux yeux des autres, c’est ce que l’on appelle plus communément le charisme.

Plus qu’un don, c’est un véritable état d’esprit et justement, la bonne nouvelle c’est que vous pouvez le développer.

1 • Savez-vous que l’essentielle de votre communication passe par votre langage non-verbal ?

Tout d’abord, vous devez comprendre que la communication ne passe pas uniquement par les mots, loin de là !

Les postures, les gestes, l’expression du visage, l’intonation et le volume de votre voix en disent bien plus sur vous que vos paroles.

L’Américain Albert Mehrabian, célèbre chercheur en psychologie, a démontré que lors d’une interaction, plus de 93 % du message serait véhiculé par le non-verbal (55 % par le corps, 38 % par la voix) et 7 % seulement était attribuée au sens des mots !

Le langage non-verbal peut parfois même atteindre 100 %. Lorsque par exemple un simple regard entendu, un sourire complice ou une grimace suffit pour vous faire comprendre.

De plus, ces informations que votre corps communique, sont souvent très fiables car c’est votre inconscient qui parle. Donc vous pouvez difficilement le maîtriser.

Par exemple, si vous êtes soudainement stressé, les battements de votre coeur vont s’accélérer, vous allez commencer à transpirer et peut-être même rougir. Toutes ces réactions physiques seront les conséquences de votre anxiété.

Pour revenir à votre état initial, vous devrez agir sur la cause. C’est-à-dire le stress. Dans un premier temps vous devrez donc vous détendre et dans un second temps, comprendre la source de votre anxiété pour éviter que cette situation se présente à nouveau.

2 • Le charisme, c’est la congruence entre le corps et l’esprit

• Une preuve de sincérité

Eh bien quelqu’un est charismatique lorsque ses pensées et ses actes sont alignés avec ses paroles. Comme sa communication verbale et non-verbale sont en harmonie, on parle alors de comportement congruent.

La communication est beaucoup plus efficace, car tous les moyens d’expression s’accordent pour délivrer le même message ou des messages qui se complètent et se renforcent.

Ce comportement est perçu inconsciemment comme sincère, authentique et vrai. Il inspire la confiance et met à l’aise l’interlocuteur.

Après tout, ne dit-on pas de quelqu’un qui fait ce qu’il dit, qu’il joins le geste à la parole ? Cela signifie que c’est une personne fiable, comme quoi certaines expressions sont inspirées de la réalité.

Mais ce n’est pas tout, dans la formulation de ses idées. Une personne charismatique se distingue des autres par des phrases courtes, des idées clairs et faciles à comprendre. Elle va droit au but.

En fait, une personne charismatique est très honnête, très spontanée presque naïve. Sûre d’elle, elle ne cherche pas à plaire à tout le monde, elle est juste elle-même. C’est pour cette raison que son langage verbal et non-verbal sont congruents.

Elle est tout simplement transparente.

• La beauté intérieure se voit à l’extérieur

Cela dit, résumer le charisme au bon alignement de vos pensées, vos actes et vos paroles c’est un peu comme définir un Iceberg en ne prenant en considération que sa surface immergée. C’est vrai et pourtant il manque quand même un petit quelque chose (surtout pour le Titanic).

La réalité c’est que le charisme est la conséquence d’un état d’esprit intègre, profondément humain et ouvert aux autres. Eh oui, vous ne pensiez quand même pas qu’il suffisait de fermer les yeux et d’y croire fort fort fort.

Non, être irrésistible, c’est un travail de longue haleine.

Si vous voulez devenir plus charismatique, ce n’est pas compliqué, il suffit de devenir une bonne personne.

Donc, il va falloir arrêter de vous juger et de juger les autres. Arrêtez de vous comparer.

En d’autres thermes, sortir de cette culture manichéenne dans laquelle vous baignez depuis votre enfance et qui pousse chacun d’entre vous à vous évaluer et à établir un jugement de valeur sur les autres.

Car l’inconvénient de cette culture c’est qu’elle empêche de concevoir une relation humaine comme la rencontre de deux êtres différents mais égaux.

Au lieu de vivre une relation à l’autre dans un rapport de forces déséquilibrées et malsaines, qui ne permet pas l’épanouissement de chacun.

En sortant de ce schéma-là, vous pourrez assumer qui vous êtes (avec vos forces et vos faiblesses) et porter un regard bienveillant sur les autres. Parce que quelqu’un de charismatique, c’est quelqu’un qui assume ses faiblesses (il ne ment pas et ne cherche pas à les dissimuler).

C’est précisément cela qui le rend profondément humain.

Et pour compléter le tableau, vous devrez aussi être intègre avec vous-même. C’est-à-dire être fidèle à vos principes, ce qui n’est pas chose aisée lorsqu’il s’agit d’aller à contre-courant de la masse.

De toutes ces décisions, découle un comportement transparent et assumé (dont le mensonge et la manipulation sont exclus).

Partant de ce constat, je vous propose de voir ce qui se passe quand quelqu’un ment, triche ou manipule.

3 • Ce n’est pas beau de mentir et c’est très vilain de tricher !

• Mentir par omission

Si vous avez eu de bons parents, logiquement ils vous ont appris que ce n’est pas beau de mentir. Et pourtant, mon petit doigt me dit que vous ne savez pas à quel point cette expression est vraie.

Avant d’en venir au mensonge assumé, la plupart d’entre vous préfèrent mentir par omission. C’est-à-dire en dissimulant une partie de la vérité. Et ne me dites pas que ce n’est pas vrai, je vois votre nez s’allonger.

Si vous voulez savoir à quoi ça ressemble, l’élocution d’Emmanuel Macron après le mouvement des gilets jaunes en est un très bon exemple.

Pendant son discours, il utilise des phrases très floues et un langage distancié (qui le désengage), très fréquent dans les déclarations malhonnêtes.

Et surtout on peut clairement voir qu’il essaie de réprimer les mouvements de son corps pour qu’aucunes informations non-verbales potentiellement préjudiciables ne puissent transparaître lorsqu’il parle.

Il maitrise tout, son discours, son ton de voix, ses expressions, sa gestuelle… Ce qui donne l’étrange impression de regarder quelqu’un qui n’habite pas son corps. Complètement désincarné, un peu comme un robot.

Même si les auditeurs ne le perçoivent pas consciemment, parce qu’ils sont concentrés sur le discours, il ressente que cette personne sonne faux. Ce qui crée un malaise.

• Mentir intentionnellement

Certains menteurs vont plus loin et se transforment en véritables acteurs-studio.

Quelques meurtriers poussent le vice en témoignant devant les caméras, prenant le pari de réussir à tromper tout un pays en se faisant passer pour un gentil voisin, une mère éplorée ou un mari abattu.

Mais même les chaudes larmes de tristesse d’une soi-disant victime, ne parviennent pas à masquer les micro-expressions d’un visage coupable.

Parce qu’il arrive toujours un moment où le corps trahit l’inconscient et délivre un message criant de vérité. Même pour un très bon menteur c’est impossible de réprimer complètement son langage non-verbal.

Surtout lorsque celui-ci est étudié à la loupe par des experts en la matière. Si vous êtes curieux, voici un lien vers une émission intitulée « Dans les secrets de la communication non-verbale ».

Évidemment, le verbal aussi peut être très révélateur. Certains mots, par exemple, reviennent plus souvent dans les déclarations malhonnêtes comme « jamais« , « personne« , « pas une seule fois« . C’est le cas dans la déclaration de Bill Clinton sur l’affaire Monica Lewinsky.

Dans tous les cas, je pense que face à un menteur, même une personne inexpérimentée perçoit inconsciemment, qu’il y a quelque chose qui cloche.

Comme une grande froideur, une absence d’émotion qui glace le sang. Amplifier par l’aplomb avec laquelle cette personne soutient son mensonge.

• Se mentir à soi-même

Et à côté de tout ça, il y a l’individu qui se ment à lui-même.

Souvent c’est une personne qui n’assume pas son comportement et essaie de le cacher ou de le rationaliser. Du coup, son comportement devient incohérent

Celui qui se ment à lui-même tombe dans le piège de la facilité. Au lieu de regarder ses faiblesses en face, de les assumer et de les affronter s’il faut, il préfère se mentir à lui-même en rationalisant la situation afin de pouvoir approuver son comportement.

Il peut se convaincre d’une réalité qui est fausse, ce qui a pour conséquence un soulagement sur l’instant mais qui ne permet pas de résoudre le problème pour autant.

Prenons le cas d’un homme qui voudrait vivre une histoire d’amour mais qui n’arrive pas à séduire une femme (notamment parce qu’il est dépendant affectif). Devant son échec, il fini par se persuader que les femmes ne s’intéressent pas à lui parce qu’il est moche et non pas parce que son comportement est inadapté.

Conclusion

→ La plupart du temps, plus de 90% de votre message est véhiculé par votre langage non-verbal.

→ Le charisme découle de la congruence entre votre langage verbal et non-verbal. Qui est lui même le résultat de l’alignement de vos pensées, vos actions et vos paroles.

2 commentaires : “Comment devenir aussi charismatique que George Clooney ?

  1. Hello Nina ! Merci pour l’article. Cette fois-ci tu as fait vite 😉
    Je suis tout à fait d’accord , même si pour les pourcentages je trouve que ça reste des chiffres mdr
    Mais c’est vrai que le langage non verbal est très révélateur de l’état dans lequel se trouve notre interlocuteur. Moi je ne suis pas très observateur par nature mais je dirais que certains gestes sont flagrants et donc la plupart du temps j’arrive à savoir si la personne en face de moi m’écoute attentivement ou plutôt d’une oreille distraite, si elle s’ennuie ou si elle s’éclate, si elle est contente d’être là ou pressée de disparaître etc
    Pour ce qui est d’être charismatique c’est vrai que c’est un énorme travail à effectuer sur soi. Pour que toutes les habitudes qu’on intègre au fur et à mesure finissent par devenir naturels et faire partie intégrante de notre personnalité,
    Chris

    1. Hello Chris,

      Merci pour ton commentaire. Je m’efforce d’écrire un bon article par semaine hey hey.
      En ce qui concerne le pourcentage du message transmit par le langage verbal ou non-verbal, c’est vrai que c’est un peu ridicule mais ça a l’avantage d’être très parlant. 🙂

Laisser un commentaire

L'adresse email ne sera pas publiée.Les champs marqués d'une astérisque sont obligatoires. *

love hgiugougoulg
: