Décodez le langage amoureux des femmes

Vous avez repéré une fille super, mais vous vous demandez si votre approche est la bienvenue, si elle apprécie votre conversation…

Pourtant la réponse se trouve là, juste sous vos yeux. Il suffit d’observer sa communication non-verbale. Je vais vous donner les clés pour savoir si vous devez persévérer ou au contraire abandonner la conversation. 

 

 

 

 

1 • La communication non-verbale

 

 

Tout d’abord, vous devez comprendre que la communication ne passe pas seulement par les mots, loin de là !

Les postures, les gestes, l’expression du visage, l’intonation en disent bien plus que de longs discours, particulièrement dans une relation de séduction. L’américain Albert Mehrabian, célèbre chercheur en psychologie, a démontré que lors d’une interaction, plus de 93 % du message serait véhiculé par le non-verbal (55 % par le corps, 38 % par la voix) et 7 % seulement était attribuée au sens des mots ! Le langage non-verbal peut parfois même atteindre 100 %. Lorsque par exemple un regard ou un sourire suffit à tout comprendre…

De plus, les messages non-verbaux sont souvent plus fiable que les mots (Le non-verbal : certificat d’authenticité), car ils révèlent l’état d’esprit et les émotions qui animent votre cible et témoignent de votre avancée dans votre processus de séduction. Pour ces raisons, il est capital de savoir lire et interpréter le langage du corps.

 

 

 

 

2 • Les signes d’intérêts

 

 

Le langage amoureux du corps regroupe plusieurs éléments non-verbaux : la voix, les expressions du visage, la gestuelle et la position du corps, bien évidemment ces gestes sont le plus souvent inconscients. Les femmes utilisent plus de 50 gestes pour flirter, alors ouvrez l’œil!

 

 

• La voix

 

– La variation de ton et le volume : Des études récentes révèlent que lorsqu’une femme est attirée par un homme, elle modifie, automatiquement et souvent de manière inconsciente, sa voix en allant plus dans les aigus de manière à mettre en valeur sa différence sexuelle. Une voix aigüe présuppose une féminité assumée et une certaine forme de fragilité. Mais paradoxalement des chercheurs américains de l’université Albright en Pennsylvanie, ont démontré que les femmes utilisaient une tonalité de voix plus basse et plus douce lorsqu’elles parlent à un homme qui leur plaît. Ce changement de ton crée une atmosphère intimiste propice à la confidence. Il semble donc que les femmes modulent leurs voix lorsqu’elles cherchent à séduire, tel le chant des sirènes, envoûtant, hypnotique et sensuel.

– Le débit : Sous le coup de l’adrénaline et de l’excitation, le débit de parole peut se faire plus rapide, la voix se dérobe et devient plus aigüe. Si la femme que vous convoitez réagit ainsi, c’est probablement parce qu’elle est stressée, elle a du mal à gérer ses émotions. Une femme en confiance parlera plus lentement, sa voix sera plus posée et plus chaleureuse.

–  La synchronicité : Une femme intéressée, par effet miroir, imitera votre manière de parler pour réduire la distance sociale.

– Le rire : En séduction on peut observer deux types de rire. Le rire nerveux, lié à une accumulation de tension sexuelle qui se relâche pour éviter la panique et le rire social,qu’une femme utilise pour exprimer sa sympathie, sa gaîté ou pour montrer qu’elle n’est pas un danger.

–  Le silence : Les silences font intégralement partie de la communication. Dans le cadre de la séduction, on peut observer deux types de silence. Le silence de la personne attentive qui écoute pour comprendre et recevoir le message et le silence réciproque qui se réalise lorsqu’il n’y a pas besoin de paroles pour se comprendre. Il se produit lorsqu’il y a une connaissance et une communion profonde entre les deux personnes qui sont en train de communiquer.

 

• Les expressions du visage

 

– Le contact visuel : Une femme qui est intéressée non seulement vous regardera, mais elle vous laissera en plus « l’attraper » en train de le faire ! Un contact visuel direct répété à travers la pièce est un signe sûr qu’elle souhaite vous voir venir la saluer, surtout s’il est accompagné d’un sourire.

– Elle se mord ou passe la langue sur ses lèvres : Une femme aura tendance, lorsqu’elle cherche à séduire, à s’humecter les lèvres ou se mordre la lèvre inférieure pour attirer votre attention sur sa bouche et se rendre plus désirable. Ce micro-geste très significatif reflète son désir, bref elle a faim. 

 

• La gestuelle

 

– La synchronicité : Une femme intéressée reproduira inconsciemment vos mouvements. Cela montre que vous êtes tous les deux sur la même longueur d’onde.

– Elle se caresse négligemment : Soyez attentif à la façon dont une femme se « touche ». Une femme en situation de séduction aura tendance à se caresser négligemment le bras, le cou, le lobe d’oreille ou la jambe sans même y prêter attention, ce qui traduit de manière inconsciente une envie d’être touchée, c’est aussi une manière d’attirer l’attention sur ses différentes zones érogènes.

– Elle se passe souvent la main dans les cheveux : Les femmes adorent jouer avec leurs cheveux, les tourner autour de leurs doigts ou tout simplement se passer la main dans les cheveux. La chevelure revêt un caractère sexuel secondaire chez la femme, en plus le fait de se recoiffer permet de mettre son buste en valeur, grâce au mouvement des bras qui rehausse la poitrine.

– Elle croise les jambes vers vous : En les croisant et les décroisant, une femme cherche à attirer le regards sur ses jambes

– Elle est tactile : Elle vous bouscule « par mégarde », s’arrange pour passer près de vous ou vous « effleure » le bras, l’épaule, la main sans même s’en rendre compte… Une personne intéressée appuie ses paroles de gestes, qui sont autant de prétextes pour vous toucher ou se rapprocher de vous.

– Elle fait l’amour symboliquement avec toutes sortes d’objets : Quand elle est excitée, elle va essayer d’évacuer cette tension en jouant avec toutes sortes d’objets à proximité. Elle caresse sa flûte de champagne, son stylo, son portable. Elle retire sa bague et la remet, en faisant coulisser l’anneau sur son doigt. Elle balance son pied, le talon à demi-enfilé dedans, la plante du pied sortant suggestivement par à-coups. Tous les gestes de va-et-vient trahissent ses pensées secrètes.

• La position du corps

 

La posture : Si elle veut vous plaire, une femme cambrera les reins pour mettre en valeur ses fesses, rentrera le ventre pour accentuer la finesse de sa taille, gonflera la poitrine pour attirer votre regard sur ses seins afin de mettre en valeur sa différence sexuelle.

– Elle expose une partie vulnérable de son anatomie : Les femmes ont tendance à tourner l’intérieur de leur bras vers les hommes qui les attirent, exposant au regard l’intérieur du coude, le poignet et la paume de la main… En exposant ses parties anatomiques considérées comme vitales, elle envoie inconsciemment un message d’abandon.

– Posture de soumission : De la même manière les femmes penchent la tête sur le côté (comme si elles désiraient être embrassées dans le cou) et exposent donc cette zone vulnérable de leur gorge dans une attitude de soumission. Le poignet cassé ou relâché est aussi un geste de soumission, c’est une façon de se montrer accessible et non menaçante.

– Elle se penche en avant et pose son visage dans ses mains : Si votre interlocutrice est intéressée par votre personne et votre discussion, elle va naturellement se pencher vers vous, ce qui permet de mettre en avant sa poitrine et son joli visage. Si elle pose sa tête sur ses deux mains placées en coupole cela signifie qu’elle se sent bien en votre compagnie et qu’elle pourrait vous écouter parler et vous regarder des heures entières…

– Elle est proche de vous : Un autre signe évident d’intérêt qui permet aussi d’évaluer le niveau de confiance et d’intimité qu’elle partage avec vous, c’est d’observer l’espace qui vous sépare, appeler proxémie. De 45cm à 1m20, c’est la distance amicale, de 15 à 45cm, c’est la distance familiale ou intime.

3 • Quelques règles à observer

 

 

Les femmes communiquent également des signes de désintérêt, un bon séducteur doit aussi savoir les repérer pour éviter de se prendre une veste en passant pour un gros lourd. Ils sont généralement plus facile à repérer.

Contrairement aux signes d’intérêt, les signes de désintérêt sont beaucoup plus simple à percevoir. Si elle ne vous pose jamais de question, ne rit ou ne sourit jamais, si elle passe son temps à consulter son téléphone ou à fuir votre regard ne chercher pas plus loin, vous ne l’intéressez pas.

Et surtout n’oubliez pas que tout est relatif. Pour interpréter son langage non-verbal il y a d’ailleurs quelques règles à observer.

 

 

• Son attitude naturelle

 

Elle peut avoir certaines mimiques, postures et gestes qui pourraient être interprétés comme des signes d’intérêts, mais qui en fait font simplement partie de sa personnalité. Vous devez le prendre en compte dans votre analyse.

 

 

• Le nombre de signes qu’elle émet

 

Un geste isolé ne peut pas être interprété seul, c’est l’accumulation de signes allant dans le même sens qui permet de savoir si votre analyse est juste ou non.

 

 

• L’incongruence

 

Le contenu de son message est en désaccord avec son langage non-verbal. Par exemple : “Je t’apprécie” alors qu’elle est distante, et dit “non” de la tête, doit-être interprété comme un signe de désintérêt. (Le non-verbal : certificat d’authenticité)

 

 

• Les signaux mixtes

 

Il est possible qu’elle communique à la fois des signes d’intérêts et de désintérêts, ne soyez pas déstabilisé, la séduction est une dynamique, une continuité. Dans ce cas, deux possibilités, soit elle vous teste, soit elle est polie. Repérez le pourcentage de signaux positifs et négatifs avant de tirer des conclusions.

 

 

• Le contexte

 

Les signes d’intérêt sont à interpréter dans leur contexte. Lorsque vous recevez un signe d’intérêt de la part d’une fille, regardez s’il vient directement de la fille ou s’il est impliqué par l’environnement. Par exemple, si vous la voyez se recoiffer 5 fois en 5 minutes, cela peut simplement être dû à un courant d’air et non à une volonté de vous manifester son intérêt.

 

Dans tous les cas si vous observez un signe d’intérêt, efforcez-vous d’être le plus objectif possible, poursuivez la conversation et gardez-le en tête, dites-vous seulement que vous êtes sur la bonne voie, et continuez d’observer.

 

portrait.png

Laisser un commentaire

L'adresse email ne sera pas publiée.Les champs marqués d'une astérisque sont obligatoires. *

love hgiugougoulg
: